Bob le chef, recette d’un succès

De nos jours, Internet multiplie les possibilités d’action, peu importe le domaine d’activités. C’est d’autant plus vrai qu’il s’agit d’un outil puissant pour la création d’une identité publique, qu’elle soit éphémère ou non. On a souvent l’impression que le Web permet à n’importe quel « wannabe » de se faire connaître pour le meilleur et, plus souvent qu’autrement, pour le pire!

Par contre, pour ceux qui ont le souci d’offrir un contenu réfléchi, le Web peut être un tremplin pour développer leur notoriété et ainsi, leur permettre de devenir « quelqu’un »!

C’est notamment le cas de Bob le chef (de son vrai nom Robert James Penny) qui a commencé en 2005 à publier des capsules Web sur 33mag, un site axé sur la culture montréalaise underground.

Crédits : Urbania.ca http://urbania.ca/canaux/conversations/955/bob-le-chef-chef-cuisinier-et-animateur-de-bob-le-chef

Bob le chef, Crédits : Urbania.ca

En publiant ses vidéos sur Internet, le moyen de communication privilégié de la nouvelle génération, Bob a gagné son pari de rejoindre efficacement son public cible : avec son look d’adolescent fraîchement débarqué de son « skate » et son humour décalé, il propose des recettes simples et économiques que tout ado peut réaliser sans trop de problèmes.


Et pour les 18 ans et plus, il a même quelques recettes osées, comme la vodka aux « Skittles » et les biscuits au pot

C’est certain que le fait d’être sur Internet lui a permis de rester lui-même tout en offrant du contenu qui ne passerait pas à une émission de cuisine programmée à Radio-Canada en avant-midi! En développant sa notoriété, le Web lui a permis de passer, en quelques années, du statut d’inconnu à celui de vedette.

Depuis, il peut se vanter d’avoir publié deux livres, L’Anarchie Culinaire selon Bob le chef (Éditions La Presse, 2008) et L’Anarchie Culinaire selon Bob le chef – La Revanche (Éditions La Presse, 2010) et il est désormais invité à la télévision (Show du Matin à V, Des kiwis et des hommes, l’Épicerie, etc.).

Il a également son propre blogue grâce auquel il peut gérer sa marque personnelle. On peut y lire ses commentaires concernant les sujets de l’alimentation ou de la restauration. On y retrouve aussi des publicités pour ses livres, des liens vers sa page Facebook, vers son compte Twitter et vers les vidéos qu’il publie sur sa propre chaîne YouTube.

En cette ère où les chefs cuisiniers ont été élevés au rang de stars, le Web est un « must » pour celui qui souhaite faire sa marque.

Qu’en pensez-vous?

3 avis sur « Bob le chef, recette d’un succès »

  1. Je suis contente que tu parles de Bob le Chef, parce que c’est une personnalité du monde culinaire que j’apprécie beaucoup, et je n’avais jamais réalisé à quel point il a fait sa marque grâce au Web. Bon article!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s