C’était pour rire… ou comment ruiner sa réputation en 1 seul clic

Campagne de sensibilisation Action Innocence Monaco

Lorsque l’on parle de réputation sur le Web, on peut d’abord penser aux vedettes et aux artistes qui ont une image de marque à développer et à protéger, mais il ne faut pas oublier que dans le cyberespace, on a tous une identité virtuelle, que l’on soit une personnalité publique ou non. C’est d’autant plus vrai pour les enfants qui n’ont pas « tous conscience de la portée de leurs gestes sur Internet », selon l’ONG Action Innocence Monaco, un organisme qui a pour mission de contribuer à préserver la dignité et l’intégrité des enfants sur Internet. Cette ONG a lancé en janvier dernier la campagne-choc, « Mettons des limites à l’illimité ». Cette dernière, destinée aux adolescents, vise à les sensibiliser au fait qu’ils sont responsables de leurs gestes, de leur image et de leur réputation sur le Web, et surtout, que des gestes en apparence anodins peuvent avoir des répercussions à long terme!

Campagne de sensibilisation

Qui n’a pas entendu ces histoires d’horreur à propos d’adolescentes ayant envoyé des photos d’elles légèrement vêtues, voire nues, à des personnes supposément dignes de confiance, pour se rendre compte que ces photos avaient fait le tour de l’école dès le lendemain? Disons qu’il faut être courageux pour réussir à rebâtir sa réputation après cela, quand on sait que plusieurs victimes ont dû changer d’école quand elles n’ont pas carrément dû déménager…

Les jeunes doivent être conscients que leurs « actions virtuelles » peuvent avoir des conséquences dans le monde réel… un simple commentaire ou la publication d’une photo sur Facebook peut avoila vie longue et pourrir la vie sociale d’une personne assez rapidement!

Pensez-vous que le gouvernement canadien devrait mettre en place une campagne de ce genre? Croyez-vous que les jeunes d’ici sont bien informés quant aux risques que peut poser le Web pour leur réputation? Quels conseils leur donneriez-vous?

D’un autre côté, croyez-vous que les adultes aussi auraient besoin de se faire rappeler les règles de base pour une saine gestion de sa réputation en ligne? On a beaucoup parlé ces dernières années de travailleurs qui avaient été licenciés pour avoir publié des photos inappropriées…

J’aimerais connaître votre avis! N’hésitez pas à m’envoyer vos commentaires!

Un avis sur « C’était pour rire… ou comment ruiner sa réputation en 1 seul clic »

  1. Ça me fait drôlement penser à tout le débat récent sur l’intimidation, particulièrement sur les réseaux sociaux. Je pense que les adolescents (entre autres) sont trop peu conscients des répercussions de leurs gestes et paroles, d’abord sur la victime et ensuite, par rapport à leur propre réputation virtuelle…. et réelle! Les affiches de cette campagne sont très marquantes visuellement, mais comme on dit: « une image vaut mille mots ». Je suis totalement pour une campagne de ce genre au Québec. Même qu’on aurait dû en faire une depuis un bon moment déjà.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s