Être détruit par le Web ou Quand la vengeance est un plat qui se mange trop chaud!

Si quelqu’un essayait de me faire croire qu’il n’est pas au courant des impacts  qu’Internet a sur la réputation des gens, je lui dirais de redescendre sur Terre et d’arrêter de jouer à l’autruche. Les exemples où un individu veut se venger de son ex-copain(e)/patron(e)/meilleur(e) ami(e) pleuvent à n’en créer des inondations dans le cyberespace. Ce qui ne saute toutefois pas à nos yeux, c’est l’impact que cette vengeance Web à sur la réputation des victimes.

Je pense entre autres à cette institutrice en France qui s’est retrouvée sur You Tube en 2010, dans une vidéo à caractère sexuel, dévoilée volontairement par un ancien copain qui ne se remettait pas de sa rupture. Elle cherche encore un moyen de faire enlever la vidéo de tous les sites qui y ont fait allusion… Une panoplie d’outils s’offre aujourd’hui à nous pour nous aider à nous venger, et ce, très (trop) rapidement.

Nous sommes tous au courant que les réseaux sociaux sont devenus une arme de destruction massive pour la réputation. Comme l’affirmait Antoine Dupin, spécialiste en médias sociaux, au Blog du modérateur : « la moindre dérive peut avoir de graves conséquences […] aussi bien dans votre vie professionnelle que personnelle. » Pourtant, les victimes continuent de n’avoir accès qu’à très peu de recours pour s’en sortir…

La vengeance sur le net c’est…

  • La création de faux profils sous le nom de la victime;
  • Des commentaires laissés sur des pages douteuses au nom de l’autre;
  • J’entrerais également le harcèlement et l’intimidation là-dedans.

Je ne commenterais pas ce dernier point, même si ce n’est pas l’envie qui me manque. Je tiens plutôt à faire remarquer que la création de faux profils (semblable à du vol d’identité) et la diffamation sont des actions condamnées par la loi. Il serait temps de recommencer à tourner sa langue 7 fois dans sa bouche avant de parler… Ou plutôt de commencer à retourner sa souris 7 fois dans ses mains avant de cliquer sur « Envoyer/Créer ».

Elle a mon visage… Mon nom… Mais ce n’est PAS MOI!

De telles actions engendrent non seulement de nombreux quiproquos, mais aussi d’affreuses répercussions sur la réputation des personnes visées. Les dommages peuvent être irréversibles :

  • Perte de crédibilité aux yeux de ses confrères/consœurs de travail et/ou de sa famille;
  • Une fausse image lui est accolée sur le dos : raciste, homophobe, nazi, infidèle, conservateur (je parle de la politique ici, pas des valeurs)… Pensez à quelque chose que vous n’êtes absolument pas et imaginez-vous y être associé!
  • Une humiliation internationale (les frontières n’existent plus sur Internet);
  • Perte de son emploi;
  • Divorce ou séparation;
  • Etc.

Il m’est difficile de comprendre pourquoi quelqu’un voudrait tant de mal à une autre personne… C’est toute une vie qui peut s’écrouler après de tels agissements! Malheureusement, ces conséquences arrivent (presque) tous les jours (et ça me rend malade!)! Je voudrais donc faire une courte parenthèse pour vous présenter un film danois que j’ai eu la chance de voir l’année dernière : « Revenge » (gagnant de l’Oscar du meilleur film étranger en 2011). Susanne Bier (la réalisatrice) y démontre avec une précision effrayante le cercle vicieux que la vengeance engendre. Je vous recommande fortement de voir ce film la prochaine fois que vous voudrez lyncher quelqu’un sur le Web!

Comment lui rendre la monnaie de sa pièce?

Ce qui est malheureux dans tout ça, c’est que l’Amérique n’est pas aussi développée que l’Europe en ce qui a trait à la protection des droits des individus sur Internet. La CNIL n’est qu’un exemple d’options parmi tant d’autres qui s’offrent aux Français, qui ont vu leur e-réputation détruit.

Évidemment, la vengeance n’est pas non plus une solution. Il serait facile de rendre coups pour coups. Mais nous en arriverions à quoi? À créer un cercle vicieux qui sera autant nuisible pour vous que pour l’autre. Ce que je vous propose, c’est très peu, et j’en suis consciente. Il ne m’est pas facile de vous dire que seulement deux options s’offrent à vous :

  1. Essayer de plaider sa cause auprès des autorités, ce qui est rarement gagné. Ils ne sont toujours pas à l’aise avec Internet et ne sont donc pas en mesure de nous aider comme ils le devraient. Et il faut aussi des preuves! Ce n’est pas assez d’affirmer que vous savez que c’est votre ex qui a fait du tort à votre réputation. La seule vraie preuve presque uniquement acceptée est l’adresse IP. Comme il est de plus en plus difficile de les obtenir à cause des systèmes WiFi ouverts et des logiciels qui permettent de naviguer incognito (les VPN, Tor, etc.), les chances d’obtenir justice sont d’autant plus minces.
  2. Ce qui reste est donc l’élaboration d’une stratégie : assurer le bon positionnement de ses propres pages en tête des moteurs de recherche. Mais, encore une fois, ce n’est pas tout le monde qui se sent à l’aise et qui sait comment ça fonctionne le SEO et autres stratégies de commerce électronique. C’est pour cette raison que je vous redirige à mon précédent article : Big Brother nous protège?!! Vous y trouverez l’aide dont vous pouvez avoir besoin.

Je voudrais quand même finir sur une bonne note en vous disant qu’il ne faut pas devenir paranoïaque! Surveiller de temps en temps ce qui ressort sur vous, en tapant votre nom dans les différents moteurs de recherches. N’oubliez pas que plus d’une personne porte votre nom! N’allez pas imaginer un complot contre vous si ce qui ressort de votre recherche ne vous met pas en valeur! Prenez-moi! Lorsque j’inscris mon nom dans Google, c’est le profil LinkedIn d’une parfaite inconnue portant mon nom qui s’affiche, mon compte Google+, la biographie d’une massothérapeute, etc.

Et vous? Qu’est-ce qui ressort à la recherche de votre nom?

2 avis sur « Être détruit par le Web ou Quand la vengeance est un plat qui se mange trop chaud! »

    • Le jeu des acteurs est parfait! Même si la langue est étrangère, ils réussissent à te faire comprendre ce qui se passe! C’est un film À VOIR!🙂

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s